Oenocar dans la presse

02/11/2018 – Wine Business News

Oenocar, le covoiturage du vin

La plateforme collaborative Oenocar propose un acheminement du vin en direct à domicile depuis la propriété viticole par covoiturage.

Créée en 2016, l’entreprise s’appuie sur les trajets de particuliers pour transporter en direct les vins de viticulteurs désirant faire découvrir leurs crus. A noter que la plateforme s’adresse en particulier à des propriétés indépendantes de taille réduite qui manquent de ressources pour dynamiser leurs ventes. Elle permet donc d’accéder à des cuvées considérées comme discrètes, fruits du travail de viticulteurs passionnés, qui ne sont disponibles qu’au domaine. Oenocar, c’est avant tout la mise en relation entre un viticulteur, un particulier et un client potentiel. Le premier inscrit son vin en ligne, le second planifie son déplacement et le troisième accède aux vins disponibles.

Le Blablacar du vin

La plateforme s’inspire du modèle du célèbre service communautaire payant de covoiturage. Elle mutualise ainsi les transports du vin du producteur au consommateur. Dans les faits, les oenotouristes, que l’on appelle ici des oenoconducteurs, saisissent en ligne leurs futurs trajets entre une région viticole et leur lieu de résidence. Les viticulteurs, quant à eux, peuvent également participer au transport. Il leur suffit d’enregistrer leurs tournées de livraison et d’utiliser ces itinéraires pour acquérir de nouveaux clients. Côté utilisateur, en quelques clics seulement, on accède aux différentes opportunités de livraison.

Une démarche humaine et durable

Concernant le modèle économique, Oenocar se rémunère 0,90€ par bouteille auprès de l’internaute. On oublie ainsi les frais de transport qui peuvent s’avérer particulièrement élevés pour ce type de produits, notamment lorsqu’ils sont commandés en faible quantité. Cependant, le concept ne se réduit pas qu’à ça. La plateforme utilisant un trajet déjà existant et favorisant des vins respectueux de l’environnement, elle s’inscrit au sein d’une démarche durable. De plus, on évite les manipulations excessives grâce à un acheminement direct. Enfin, la dimension humaine est primordiale. Oenocar encourage les rencontres entre oenophiles et viticulteurs, ces derniers récompensant les oenoconducteurs avec leurs cuvées (1 pour 10 transportées).

Par Marie Lallemand

Voir l'article original sur vitisphere.com

01/11/2018 – France Bleu

Oenocar ! le service de covoiturage de cartons de bouteilles de vins

Oenocar, s'appuie sur les trajets de particuliers pour acheminer le vin en direct des propriétés viticoles de vignerons indépendants. la bordelaise Daniela Da Silva nous explique comment elle a crée cette plateforme.

D'un côté, il y a les grands noms du vin, provenant de domaine prestigieux déjà maintes fois reconnus, et de l'autre côté il y a des exploitations plus modestes qui cachent pourtant des crus confidentiels produits avec passion qui n'attendent que d'être découverts. Seulement voilà : ces cuvées plus discrètes sont le plus souvent uniquement disponibles en vente directe chez les vignerons... Dans ce contexte, Oenocar, s'appuie sur les trajets de particuliers pour acheminer le vin en direct des propriétés viticoles de vignerons indépendants qui souhaitent faire découvrir leur cuvée.

Oenocar sera d'ailleurs présent au salon ViniBio, exclusivement consacré au vin bio et biodynamique, qui se déroulera les 14, 15 et 16 décembre prochain à la Porte de Versailles. Salué par le salon, le service de covoiturage de cartons de bouteilles de vins sera présent dans l'objectif de faire découvrir son concept à un très grand nombre d'amateurs de vin.

Par Philippe Vigier

Écouter l'interview sur francebleu.fr

01/11/2018 – Vitisphere

Oenocar, le site de covoiturage du vin

Profiter du trajet d’amateurs de vins dans les propriétés pour se faire livrer, c’est le concept lancé par Oenocar.

On connait Blablacar, voici Oenocar, une plateforme en ligne qui propose à des particuliers de faire du covoiturage pour le vin. Le principe ? Développer la vente directe de vins à la propriété en s’appuyant sur des automobilistes qui acceptent de transporter et de rapporter des bouteilles pour des consommateurs qui sont sur leurs trajets.

C’est en juin 2018 que Daniela Da Silva, qui exerce depuis vingt ans dans la filière viticole et Nicolas Vallet ingénieur télécom, créent leur start up sur la technopole de Montesquieu en Gironde. « Le vigneron inscrit ses produits en ligne avec fiche technique du vin, prix, présentation de sa propriété. L’oenoconducteur indique sur le site ses trajets et les dates. Le consommateur passe commande, paye en ligne et se fait livrer par l’oenoconducteur. Cette plateforme permet de limiter les intermédiaires entre producteurs et consommateurs ainsi que les coûts de transports pour de faibles quantités transportées » explique Daniela Da Silva. La marchandise est suivie. Un identifiant codé est demandé pour retirer la marchandise et lorsqu’elle est livrée. Oenocar se rémunère 0,90€ la bouteille auprès de l’amateur de vin qui passe commande. L’oenoconducteur est récompensé par le vigneron qui lui offre une bouteille pour dix bouteilles transportées.

En recrutement d'oenoconducteur

A ce jour, 57 vignerons des régions de Bordeaux, de Loire atlantique, du sud de la France et de la Bourgogne, ainsi qu’une centaine d’oenoconducteurs se sont inscrits sur le site. Le panier moyen tourne autour de 60 €, soit six bouteilles à 10€. Daniela Da Silva a fait les comptes : 200 trajets récurrents sont effectués sur tout le territoire. Reste que pour atteindre un vrai régime de croisière, il faudrait monter à 2000 oenoconducteurs. Pour se faire connaitre, une campagne commerciale et marketing va être lancée d’ici la fin de l’année. De même Oenocar va participer le 23 novembre prochain au salon Vinocamp à Angers et le 15 décembre à ViniBio à Paris. D’autres projets sont dans les tuyaux : capter les cavistes et restaurants. Ces derniers devraient apprécier le service. Coté cavistes rien n’est moins sûr. « Nous sommes perçus comme des concurrents » lâche Daniela Da Silva.

Par Colette Goinère

Voir l'article original sur vitisphere.com

24/10/2018 – Le Journal des Entreprises

Oenocar invente le covoiturage du vin

La société Oenocar, basée dans la pépinière d'entreprises de Martillac, met en relation producteurs de vin et consommateurs via sa plateforme en ligne. Depuis juin dernier, 57 vignerons se sont inscrits, dont 30% de Girondins. « Ce service est dédié à la vente directe. Il s'appuie sur les trajets de particuliers pour acheminer le vin en direct des propriétés viticoles », explique Daniela Da Silva, co-fondatrice d'Oenocar avec Nicolas Vallet. La jeune SAS table sur un premier chiffre d'affaire de 100 000 €.

Voir l'article original sur lejournaldesentreprises.com

20/04/2018 – La Vigne

Le Blablacar du vin

Oenocar est une jeune société girondine. Sur le modèle de Blablacar, elle a développé un site internet qui propose à des particuliers de livrer des vins de vignerons à d’autres particuliers. Au Château Saincrit, à Saint-André-de-Cubzac (Gironde), Florence Prud'homme en profite déjà. « Avant, je me rendais réguliérement à Angers pour des livraisons. Désormais, c’est un particulier qui emprunte régulièrement cet itinéraire qui le fait pour moi. En échange, je lui offre une bouteille pour dix bouteilles livrées. » Lire l'article complet

05/03/2018 – Sud Ouest

Oenocar : pour le covoiturage du vin

Profiter du trajet d'automobilistes pour acheminer des commandes de vins, c'est l'idée d'une société sortie de l'incubateur de la technopole Montesquieu. Lire l'article complet

Voir l'article original sur sudouest.fr

30/06/2017 – Les Echos

Le concours Innovafood by Terralia récompense 12 lauréats pour l'édition 2017

1er prix FoodTech : Oenocar.fr un site qui met à profit les trajets des amateurs de vins pour organiser la livraison de commandes de bouteilles sans l'intervention d'un transporteur

Voir l'article original sur pole-terralia.com

13/06/2017 – Les Echos

La logistique du vin invente de nouveaux modèles

Surfant sur l'engouement pour l'oenotourisme, Daniéla Da Silva a, de son côté, eu l'idée de créer une application qui met en relation viticulteurs, oenotouristes et amateurs de vins. OEnocar permet ainsi de commander sur Internet ses bouteilles directement à la propriété, avec le tarif « cave ", et de les récupérer près de chez soi grâce à un oenotouriste qui assure le transport dans sa voiture. « C'est du covoiturage de vins sur le modèle de BlaBlaCar », résume la fondatrice d'OEnocar. Tout juste lancé au printemps 2017, le concept a déjà séduit une trentaine de vignerons de la région bordelaise et de Champagne. « Les producteurs ont envie de développer d'autres canaux de commercialisation et ce nouveau service leur permettra de développer leurs ventes en direct ", espère Daniéla Da Silva.

Voir l'article original sur lesechos.fr

11/01/2017 – 7 de table

Oenocar, boire ou conduire ? Non, conduire pour boire !

Jamais une caisse de vin ne fera du stop. Mais elle peut faire du covoiturage. Oublions les transports d’humains grâce à Blablacar ou autre plateforme. Ces trajets parfois anecdotiques, dans le bon ou mauvais sens du terme, avec l’avantage de prix réduits. Oenocar, permet de transporter du vin directement du producteur au client.

Voir l'article original sur 7detable.com

13/12/2016 – Terre de Vins

Hep garçon ! – Oenocar

Jean-Pierre Gauffre, chroniqueur pour France Info et France Bleu Gironde, vous donne rendez-vous chaque semaine sur le site de « Terre de Vins », pour « Hep Garçon ! », une « minute impertinente » sur le petit monde du vin.

Voir l'article original sur terredevins.com

10/10/2016 – Kiss My Chef

Oenocar le blablacar de la livraison de vin, il fallait y penser !

Oenocar est une start-up innovante. L’idée est simple mais efficace : le co-voiturage des livraisons de vins. Il fallait y penser et c’est une femme qui en a eu l’idée. Depuis novembre 2016, il est maintenant possible de profiter de la voiture des autres pour rapatrier son vin chez soi. Du producteur au consommateur et des des frais de transports mini.

Voir l'article original sur kissmychef.com

10/10/2016 – Vitisphere

Oenocar, le site de covoiturage pour vos livraisons de vin

Une PME, Echo Conseil, basée à Floirac (Gironde) vient de lancer un nouveau site internet intitulé Oenocar.fr. Calqué sur le principe de Blablacar, mais pour le vin, il permet d'organiser du « covoiturage » de vin, depuis les domaines viticoles jusqu'aux clients. Explications de ce nouveau concept.

Voir l'article original sur vitisphere.com

24/09/2016 – France Bleu

Leader avec Daniela da Silva

Alain Ribet reçoit dans le magazine de l'économie Daniela da Silva qui a créé Oenocar une plateforme collaborative de covoiturage de vin sur le modèle de Blablacar.

Voir l'article original sur francebleu.fr

Paiement sécurisé
Expédition depuis le chai
Direct producteur
Livraison par transporteur
France et Europe
Option livraison gratuite
par transport collaboratif